Articles au hasard

2013

- Choisir un nouveaux poste.

L'examen visuel des berges d'un plan d'eau, permet assez facilement d'imaginer quel est le profil de la partie immergée et même d'en deviner de façon générale, quelle en est la texture. Il ne faut pas hésiter à passer de longs .......

29.04.2012

Pour sonder un poste, il suffit de projeter à l'aide d'une canne à carpe, un ensemble composé d'un marqueur/sondeur et d'un plomb de 110grs directement sur le coup. Le marqueur/sondeur est une sorte de flotteur avec un émerillon d'un côté et une partie colorée de l'autre.

 

Etre seul au monde , tout à sa pêche ne veut pas dire de ne pas donner de nouvelles à ceux qui sont restés à la maison. Ils peuvent aussi s'inquiéter pour nous. Les rassurer fera toujours plaisir. Donc le téléphone est toujours en sécurité. En rase campagne, c'est parfois le seul lien avec les autres......

 

 

ll.......

Les articles de carpe & eau

Les additifs pour la pêche de la carpe

Comprenons d'abord ....

Le gout ou l'odeur?

Pour répondre à cette interrogation, un peu de biologie: Les aliments sont repérés par la carpe à l’aide de sa vue mais aussi et surtout grâce aux terminaisons nerveuses qu’elle possède sur l'ensemble de son corps. Les quatre barbillons, placés autour de la bouche, lui transmettent les messages chimiques dilués dans l’eau, la guidant vers sa nourriture, un peu comme le ferait le flair d’un chien. Animal à sang froid, la carpe doit, pour satisfaire ses besoins énergétiques, trouver dans sa nourriture un certain nombre d’éléments tels que des protéines, des vitamines et des oligo-éléments. Ce sont ces besoins vitaux(et non pas leurs saveurs) qui influencent largement ses déplacements lors des phases d’alimentation et le choix de tel ou tel aliment. Dépourvue d’estomac différencié, la carpe a en effet la capacité d’utiliser les différentes protéines alimentaires comme une source d’énergie. Une partie de ces protéines va être utilisée pour sa croissance, alors que l’autre va être stockée au niveau du foie.bateau peche carpe Ces réserves lui serviront à couvrir les besoins vitaux parmi lesquels l’activité cardio-respiratoire. Ces réserves hépatiques vont également constituer pour elle une source d’énergie indispensable à son organisme, lui permettant de faire face à la période de reproduction durant laquelle elle va utiliser beaucoup d'énergie, mais aussi pour faire face à la saison hivernale, quand la nourriture naturelle se fera plutôt rare. Les quatre barbillons de la carpe, une paire à la commissure des lèvres et une autre (plus longue) au-dessus de la bouche, lui facilitent la recherche et l’analyse des aliments. Ce sont des papilles gustatives très sensibles. Les deux grands barbillons contiennent près de 8000 terminaisons nerveuses et les deux petits environ 3000.

D’autres récepteurs sont également situés sur les lèvres, les pores de la tête ainsi que dans la bouche et le pharynx. Enfin, deux membranes guident l’eau dans les cavités olfactives situées juste au-dessous des yeux. La carpe, baignant constamment dans les substances dissoutes transportées par l’eau, peut donc ainsi en apprécier les 4 éléments du goût: le sucré, le salé, l'acide et l'amer. Parfaitement capable de détecter le calcium dissout lors de la mue d’une écrevisse, la carpe est également sensible aux acides aminés libérés dans l’eau, au sel (180 fois plus que nous) et au sucre (500 fois plus). Pour espérer la tromper, il est donc plus judicieux de lui proposer des appâts proches de la nourriture naturelle. Pour les mêmes raisons, il n’est pas utile, voire même déconseillé, de sur-doser les additifs entrant dans les différentes recettes de bouillettes, ni non plus de se fier à son nez "d'humain" pour choisir un parfum.

Utiliser le sucre ...

Tu peux indifféremment utiliser du sucre glace, du sucre en poudre, du sucre cristal, pour confectionner tes bouillettes mais également tous les édulcorants(aspartame, saccharine, acésulfame-K, sucralose maltitol, etc) à raison de 50g par kilo de mixe. Tu peux aussi utiliser du sirop d'érable, du miel, du sucre de canne liquide(Canadou) ou de la mélasse à raison de 15/20cl(3/4 cuillers à soupe) par kilo de mixe, ainsi que tous les sweeteners du commerce distribués pour sucrer les bouillettes(intense sweetener, NHDC, etc.) Fais bien attention toutefois à ces derniers qui sont hyper-concentrés et nécessitent un dosage très léger, généralement inscrit sur les flacons. Voici quelques ingrédients 100% naturels qui peuvent être utilisés sans danger pour les carpes:

1. les saveurs:

La noix de coco râpée: on la trouve dans les magasins de produits exotiques. Son coût est d'environ 1,50€ pour 500g. On peut l'utiliser en remplacement du bird-food à raison de 200g par kilo de mixe.

La poudre de chocolat :

excellent produit que l'on trouve dans tous les supermarchés. Le cacao en poudre extra brute Barry est un des tout meilleurs produits du marché(15.45€/kilo). On peut le mélanger à raison de 100/200g par kilo de mixe.

La pâte de crevettes:

On la trouve dans les magasins de produits exotiques sous le nom de "shrimp paste." Son coût est de 1.95€ pour un pot de 380g. Il faudra en mélanger 2 ou 3 cuillers à soupe avec 10 œufs en insistant bien car cette pate épaisse a du mal à se dissoudre.

Le nuoc-nam:

Extrêmement riche en vitamines et en sels minéraux, cette fameuse sauce du sud-est asiatique est composée d'eau, d'extraits d'anchois, de sel et de sucre. Son prix est de 1.50€ pour 300ml. On peut l'utiliser à raison de 2 ou 3 cuillers à soupe pour 10 œufs.

La sauce de soja:

Cette sauce, utilisée dans la cuisine asiatique est composée de sucre, de sel et de soja., elle ne coûte que 3.06€ pour 300ml. On peut en mélanger 2 à 4 cuillers à soupe à 10 œufs pour composer 1 kg de bouillettes très personnelles.

La sauce aux cinq parfums:

Cette sauce, utilisée également dans la cuisine asiatique est composée d'épices très spécifiques, de sucre, de sel et de sauce de soja., elle ne coûte que 3 à 4 € le flacon de 250ml. On peut en mélanger de 2 à 4 cuillers à soupe aux 10 œufs, pour réaliser environ un kilo de bouillettes très efficaces, particulièrement durant la saison froide.

Le Viandox:

Produit très connu, mais pourtant peu utilisé par les carpistes, il ne coûte pourtant que 1,20€ pour un flacon de 160ml. Son odeur ressemble étrangement a celle des acides aminés proposés par de grandes marques à plus de 10€ le flacon. Composé de sel, de lactose, de protéines de lait, d'extraits de levures, de sucre, de caramel, de fenugrec et d'extrait de viande de bœuf, il faudra le doser à raison de 2 à 4 cuillères à soupe pour 10 œufs. Les épices: toutes les épices du commerce peuvent être utilisées pour "marquer" un mixe de façon durable et sans danger pour le poisson. Parmi les plus courantes le curry, le safran, la coriandre, la cannelle, la noix muscade, le poivre noir, mais aussi le piment de Cayenne, l'ail, etc.

2. les sucrants:

Le sucre de canne:

L'extraction du jus de canne à sucre se fait par broyage dans une série de moulins successifs. Le liquide résultant de cette opération est translucide de couleur brune contenant environ 20% de saccharose. La marque canadou est la plus présente sur le marché, mais on peut aussi le trouver sous d'autres marques. On peut l'utiliser à raison de 4 à 6 cuillers à soupe pour dix œufs.

La mélasse:

Résidu du raffinage du sucre qui provient soit de la betterave, soitde la canne à sucre. La couleur et la teneur en sucre de la mélasse sont variables. La mélasse de troisième et dernière extraction est noire, moins sucrée et de saveur prononcée; c'est celle qui contient le plus d'éléments nutritifs. On peut l'utiliser à raison de 2/3 cuillers à soupe pour dix œufs.

Le sirop d'érable:

Le sirop d'érable contient des quantités appréciables de zinc, de fer et de vitamines du complexe B, principalement de la thiamine. De plus, 50 ml de sirop d'érable offre 4% en calcium, 3% en potassium et 2% en magnésium et 2% en riboflavine. On peut l'utiliser à raison de 2 à 4 cuillers à soupe pour dix œufs.

3. Les liquides de trempages:

Le Nioc-Nam, la sauce de soja, aux cinq parfums ou encore le Viandox sont des produits qui peuvent également être avantageusement utilisés pour booster nos appâts. Pour celà il suffit simplement de laisser tremper les bouillettes destinées à l'eschage pendant les 24 ou 48 heures précédant la partie de pêche pour qu'elles se gorgent à coeur de ces différents produits.

Gigi