Articles au hasard

2013

Comment amorcer

ll n'existe pas une seule et unique façon d'amorcer, mais plusieurs techniques mais amorcage carped'amorçages différentes qui vont varier les unes des autres en fonction des conditions de pêche rencontrées. On n'aborde en effet pas de la même façon un étang, un canal, une gravière, un réservoir ou encore un grand lac de barrage. D'autes facteurs entrent encore en ligne de compte comme par exemple

Essayons de bien nous tenir

carpiste tenez vous bien

 

 

 

Notre comportement est ' il toujours en accord avec l'image carpiste que nous nous targuons de véhiculer? Car respecter les poissons , parfois pour se donner bonne conscience , ne suffit pas à faire de nous des pêcheurs fréquentables. rassurez vous je n'ai rien d'un moraliste , ni d'un gardien de l'ordre et encore moins d'un partisan du " politiquement correct ".

 

Sauts de carpes

Les carpes qui sont habituellement considérées comme des poissons plutôt discrets, n'en finissent pas de trahir leur présence par de nombreux sauts, à la fois bruyants et visibles de tous. Quelles sont donc les raisons qui les poussent à se manifester ainsi? David Tartaglione dans son excellent livre "Secrets de carpes " tente de répondre à cette interrogation en classant les différents sauts de carpes en 4 catégories:

 

 

ll.......

Les articles de carpe & eau

Pecher la carpe en automne

Dès la fin du mois de septembre, les arbres commencent à prendre des couleurs flamboyantes et l'automne s'installe doucement. Si les températures en journées restent encore très agréables, au contraire les nuits sont beaucoup plus fraîches et dès la mi-octobre, les gelées matinales vont commencer à réapparaître.
L'automne est considérée par la majorité des pêcheurs de carpes comme la saison la plus propice à la pratique de la pêche car en effet les départs y sont en général bien plus nombreux et plus réguliers qu'ils ne l'étaient durant l'été. La carpe a un temps de digestion qui varie en fonction de la température et du taux d'oxygénation de l'eau. A cette période de l'année, la température de l'eau est assez stable et quasi identique entre le fond et la surface. Elle atteint une vingtaine de degrés, le seuil où la digestion est la plus rapide chez la carpe. Elle devra donc se nourrir plus souvent pour subvenir à tous ses besoins énergétiques.

Le rafraîchissement du climat leur indique l'arrivée prochaine de l'hiver. La carpe va donc se mettre en quête de nourriture pour faire le plein d'énergie, consciente que très vite la nourriture naturelle sera quasi-inexistante. Elle va entamer de longs déplacements, sur la majeure partie du plan d'eau, à la recherche d'une nourriture à la fois riche en protéines et en graisse animale, pour se constituer une réserve de graisse conséquente lui permettant d'affronter les eaux froides de l'hiver. C’est donc une saison propice pour espérer toucher de beaux poissons, et c’est bien sûr le moment idéal pour passer du temps au bord de l’eau. Nombreux sont les postes productifs pendant l'automne, ne crains pas de pêcher les postes d'été, hauts fonds, herbiers, cassures etc. mais aussi les postes moins habituels comme les fosses profondes par exemple.

L'eau y est aussi chaude qu'en surface et permet aux crustacés et aux diverses larves de s'y réfugier. La concurrence alimentaire est telle qu'un amorçage groupé risque bien d'être nettoyé rapidement, optes alors pour un amorçage fréquent et régulier, de manière à intercepter les carpes qui passent à proximité de ton poste. Ne mets pas toutes tes oeufs dans le même panier, tu augmenteras tes chances de tomber sur une zone de passage. Places dans un premier temps tes lignes sur des zones bien distinctes, ce qui te peche de la carpe automnepermettras de mieux définir lAu niveau des appâts, un mix poisson plus riche en protéines est certainement le mieux adapté. Quant aux parfums, tu peux rester fidèle à ceux qui t'apportent satisfaction habituellement. Si tu n’arrives pas à te décider, essayes de diversifier tes esches, une canne avec bouillette poisson, une autre au fruit et une troisième à la graine (noix tigrée par exemple). A cette époque, l’activité des écrevisses est assez intense. Si tes bouillettes sont grignotées, ne t'en plaint surtout pas, les carpes très friandes de ces crustacés risquent de s’accaparer ton coup et d'y faire le ménage.

Après chaque départ, n'oublies surtout pas de ré-amorcer en petite quantité (15/20 bouillettes), le but étant de tenir les poissons sur ton poste. Saches également que la nuit, les écrevisses se nourrissent en grande quantité tout près des berges. N’hésites surtout pas de placer une canne en bordure, toujours dans l'optique de diversifier ta stratégie. Enfin, avant de t'installer sur ton poste, prends le temps d’observer. C’est sans doute bien plus important que de passer de longs moment à cogiter sur le type d’appât à utiliser. Recherches en priorité les zones de passage et une fois que tu penses avoir repéré les carpes, mets en place une stratégie de pêche. Prends tout ton temps pour amorcer et places tes lignes avec précision. Si tu n’as pas les résultats espérés, n'hésites pas à changer de tactique, c’est le meilleur moyen à la fois pour progresser et pour accumuler de l’expérience, indispensable à tout pêcheur. La pêche n’étant pas une science exacte, ne crains surtout pas d'inover, et en fonction de tes propres résultats, fais toi ta propre opinion. L'automne est sans doute la saison la plus productive, mais aussi la plus intéressante et la plus propice à l'inovation. e chemin emprunté par les carpes, puis une fois ces secteurs définis regroupes tes cannes.